18 Principes de Vie du Dalaï-Lama

DalaïLamaLe Dalaï-Lama est un grand ambassadeur de l’humanisme dans le monde entier, et une figure emblématique pour beaucoup d’entre nous. Ses philosophies sont évocatrices de paix de partage et d’échange. Il déclare avoir 3 engagements : la promotion des valeurs humaines (en tant qu’être humain), celle de l’harmonie entre religions (en tant que bouddhiste) et celle de la cause tibétaine (en tant que tibétain). Il a développé et partagé ces principes de vie tout au long de sa vie de prière et de contemplation, pendant laquelle il a œuvré à promouvoir des valeurs humaines telles que : la compassion, la bienveillance, l’indulgence, la tolérance et la maîtrise de soi. De mon point de vue, ces principes de vie sont intemporels et universels, que l’on soit bouddhiste ou non, c’est pourquoi je souhaitais les partager ici avec vous.

1. Prenez en compte que le grand amour et les grandes réussites impliquent de grands risques

Le risque est impliqué dans chaque grande occasion de la vie. S’il n’y avait pas de risques, alors tout le monde agirait, ce qui rendrait les gens ordinaires et non grands. Démarquez-vous des autres comme celui qui peut non seulement prendre des risques, mais qui apprécie de le faire.

2. Lorsque vous échouez, ne ratez pas la leçon

Si vous oubliez ce que vous avez appris à ne pas faire, vous serez condamnés à répéter vos actions. Plus important encore, ne craignez pas l’échec. Car l’échec est le précurseur de la réussite. Rien de grand ne s’est accompli sans échec. Le but de la vie n’est pas que nous soyons parfaits, mais que nous devenions la meilleure version possible de nous-même. Il est plus important d’être authentique qu’infaillible, et nous gagnons à écouter notre instinct. Les seules vraies erreurs sont celles que nous commettons à répétition. Les autres sont des occasions d’apprentissage.

3. Suivez les 3R

  • Respect de soi. La confiance est la clé de la réussite et si une personne ne se respecte pas, vous ne pouvez pas croire en elle. Ainsi, si vous ne vous respectez pas, vous ne pouvez pas réaliser de grandes choses puisque vous ne pouvez respecter les autres.
  • Respect des autres. Et vous serez respectés en retour. Si vous ne retournez pas le respect des autres, certains présumeront qu’ils ne valent pas la peine d’être respectés, et de ce fait, ils ne se respecteront pas.
  • Responsabilité pour toutes vos actions. Vous êtes seul responsable de vos sentiments, de vos actions, de votre réussite, etc. Vous contrôlez totalement votre vie, il ne faut pas essayer de blâmer les autres pour ses erreurs et ses malheurs.

4. Rappelez-vous que ne pas obtenir ce que vous voulez est parfois un merveilleux coup de chance

Essayer d’obtenir tout ce que vous désirez ne sera pas nécessairement bon pour vous dans le long terme. Si quelque chose semble ne jamais fonctionner, comme si le destin intervenait, pensez à lâcher prise et revenez y plus tard. L’Univers agit de façon mystérieuse et doit être digne de confiance.

5. Apprenez les règles pour savoir comment les transgresser correctement

Les règles sont faites pour être transgressées. La plupart d’entre elles sont mis en place par les anciens établissements corrompus qui ne cherchent qu’à asservir et maintenir leur propre pouvoir. Quand il s’agit de transgresser les règles, faites-le correctement pour éviter les répressions. Mais par-dessus toutes choses, assurez-vous que vous le faites dans les règles. Si l’autorité n’avait jamais été remise en question, nous serions une civilisation stagnante.

6. Ne laissez pas une petite dispute briser une grande amitié

Évidemment, l’amitié est bien plus importante qu’une petite dispute, mais très peu de gens mettent cette règle en pratique. Vous devez également être en mesure de suivre la règle n°7 pour pouvoir suivre la règle n°6.

7. Lorsque vous réalisez que vous avez commis une erreur, prenez immédiatement des mesures pour la corriger

Et ne laissez pas votre fierté faire obstacle à ces mesures. Pardonnez-vous et prenez-en l’entière responsabilité. Cela en dira long sur votre personne. Ce n’est pas le nombre de nos échecs qui déterminent notre réussite finale, mais notre capacité à en extraire de la sagesse, puis à passer à autre chose avec une énergie nouvelle. Les erreurs sont neutres; nous pouvons en faire ce que nous voulons. Selon notre manière de les percevoir, elles nous accableront ou nous guideront vers le succès.

8. Passez un peu de temps seul chaque jour

Peu importe ce que vous faites, passez au moins 30 minutes de votre journée seul dans un endroit calme. Cela vous donnera au moins une demi-heure pour observer ce qui se passe dans votre vie, de prendre conscience de qui vous êtes et de comprendre ce que vous voulez. Que ce soit à travers la prière, la méditation, le yoga ou le golf, ce rituel est un must.

9. Ouvrez vos bras au changement, mais ne laissez pas s’envoler vos valeurs

Le monde est en constante évolution. Si vous n’êtes pas ouvert au changement, alors vous serez malheureux. Vous allez vous-même changer, mais cela ne veut pas dire que vos valeurs doivent changer aussi. Accueillez les nouveaux lieux, les nouveaux visages et les nouveaux amours, mais ne changez jamais ces parties importantes de vous-même, sauf si vous avez de bonnes raisons de penser que vous aviez tort d’y croire.

10. Rappelez-vous que le silence est parfois la meilleure réponse

Le silence conduit à la contemplation détendue au cours de laquelle les émotions ont moins d’influence et où logique peut prendre le relais. Par exemple, si vous vous disputez avec un ami, garder le silence au lieu de riposter en vous emportant est plus efficace et mettra fin à la dispute beaucoup plus rapidement.

11. Vivez votre vie avec honneur

De ce fait, lorsque vous vieillirez et vous regarderez en arrière, vous serez en mesure d’en profiter une seconde fois. Vous allez devoir vivre avec vos actions pour le reste de votre vie, alors pour vous épargner le regret et l’angoisse, vivez votre vie avec honneur à partir de maintenant. Les bonnes choses viennent et les bonnes personnes aussi. Vous ne serez jamais puni pour avoir agi avec intégrité.

12. Une atmosphère d’amour dans votre maison est le fondement de votre vie

C’est la règle où vous avez le moins de contrôle. Comme dans la règle n°3, si vous respectez (aimez) votre famille, ils vous respecteront et vous aimerons en retour. Faites entrer l’amour dans votre maison. Faites briller les murs avec de la tendresse. Cela établira une base solide dans la vie de vos enfants.

13. Lorsque vous êtes en désaccord avec les êtres chers, concentrez-vous uniquement sur le présent

Ne réveillez pas le passé. Le passé est constant, immuable. Réveiller le passé ne peut qu’apporter plus de douleur à la situation. Pardonnez les actions passées et concentrez-vous sur le présent.

14. Partagez vos connaissances

On apprend tellement dans une vie. Partager vos connaissances avec les gens que vous rencontrez, cela ne peut que les aider. Plus important encore, partager vos échecs et vos expériences pour que les autres ne reproduisent pas les mêmes erreurs.

15. Soyez doux avec la Terre

La terre est l’endroit où nous vivons. Donc, cela devrait être évident. Blesser la terre c’est se blesser soi-même, l’avenir de vos enfants et de vos proches.

16.  Une fois par an, aussi souvent que possible, allez quelque part où vous n’êtes jamais allé auparavant

Découvrez de nouveaux lieux et de nouvelles choses. Vous pourriez vous retrouver avec quelqu’un quelque part qui vous rend plus heureux. La Terre est si vaste avec des endroits uniques et magnifiques, pourquoi ne pas aller explorer un peu ?

17. Rappelez-vous que la meilleure des relations est celle dans laquelle votre amour pour l’autre dépasse vos propres besoins

L’inverse peut être un indice que votre relation doit se terminer. Si vous avez besoin de quelqu’un plus que vous l’aimez, c’est un signe de dépendance, pas d’affection. Trouvez quelqu’un où l’amour est la force dominante et dans laquelle la relation est beaucoup plus épanouissante.

18. Jugez vos réussites d’après ce que vous avez eu à renoncer pour y arriver

Décidez ce que vous voulez. Concevez votre vie idéale et foncez. Ne laissez aucune partie de ce rêve s’échapper, ainsi, vous ne vivrez jamais dans le regret. Tout est bon, car tout est utile –  dans la mesure où vous savez saisir les occasions d’apprentissage qui se présentent à vous. Si vous percevez les expériences difficiles comme de mauvais présages, elles auront un impact négatif. Si vous les voyez comme des occasions de croître, vous saurez les transcender.


Informations supplémentaires

  • Le mot Dalaï-lama signifie Océan de Sagesse, il est issu de l’association des deux termes suivants : Dalaï (mot mongol qui signifie mer et qui est la traduction du mot tibétain Gyatso, tiré du nom de celui qui fut le premier à porter le titre) et Lama (mot tibétain qui signifie maître spirituel ou guru).

  • Tenzyn Gyatso est le 14ème dalaï-lama, depuis 1950. Né le 6 juillet 1935 à Taktser (Hongya), dans la province du Qinghai (l’Amdo), est le 14e dalaï-lama. Son nom de naissance est Lhamo Dhondup. Moine bouddhiste de l’école gelugpa, il est intronisé chef temporel et spirituel des Tibétains le 17 novembre 1950, un mois après le début de l’intervention de l’armée chinoise au Tibet. En 1959, il s’exile en Inde où il crée le gouvernement tibétain en exil qu’il dirige jusqu’en mars 2011, date de sa retraite politique à la faveur d’une démocratie tibétaine. Vivant actuellement à Dharamsala, il est considéré comme le plus haut chef spirituel du bouddhisme tibétain, et par la plupart des Tibétains comme une émanation de Tchènrézi, le bodhisattva de la compassion. Il plaide pour l’indépendance du Tibet jusqu’en 1973, puis pour ce qu’il appelle l’autonomie réelle de l’ensemble du Tibet à l’intérieur de la Chine. Selon le Comité Nobel norvégien et d’autres, il a constamment œuvré à la résolution du conflit sino-tibétain par la non-violence et reçoit à ce titre le prix Nobel de la paix en 1989. Il est souvent invité par des centres bouddhistes, des institutions ou des personnalités, et effectue de nombreux voyages à travers le monde pour enseigner le bouddhisme tibétain, et diffuser un message de paix et de non-violence.

  • Vous pouvez suivre les messages, les publications et les conférences du Dalai-Lama en ligne :

© 2014, Chloé Keric-Eli. Tous droits réservés pour tous pays.

Notre peur la plus profonde…

Marianne Williamson, Retour à l’Amour (2004) – Traduction libre

Notre peur la plus profonde n’est pas de ne pas être à la hauteur. Notre peur la plus profonde est d’être puissant au-delà de toutes limites. C’est notre propre lumière, et non pas notre obscurité, qui nous effraie le plus. Nous nous demandons : qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux ? En réalité : qui êtes-vous pour ne pas oser l’être ? Nous sommes des enfants de la Vie. Se rendre insignifiants ou se restreindre n’apporte rien au monde. Il n’y a rien de sage à se diminuer pour éviter que les autres ne ressentent de l’insécurité à notre contact. Nous avons tous été conçus pour briller, de la même manière que le font les enfants. Nous sommes nés pour laisser la Vie se déployer dans toute sa splendeur au travers de nous. Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus, elle est en chacun de nous. Et, à force de laisser briller et rayonner notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même. En nous libérant de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres.


Marianne Williamson, A Return to Love (1992) – Original text

Our deepest fear is not that we are inadequate. Our deepest fear is that we are powerful beyond measure. It is our light, not our darkness that most frightens us. We ask ourselves, Who am I to be brilliant, gorgeous, talented, fabulous? Actually, who are you not to be? You are a child of God. Your playing small does not serve the world. There is nothing enlightened about shrinking so that other people won’t feel insecure around you. We are all meant to shine, as children do. We were born to make manifest the glory of God that is within us. It’s not just in some of us; it’s in everyone. And as we let our own light shine, we unconsciously give other people permission to do the same. As we are liberated from our own fear, our presence automatically liberates others.


Marianne Williamson, Volver al Amor (2002) – Traducción libre

Nuestro miedo más profundo no es no ser capaces. Nuestro miedo más profundo es que somos enormemente poderosos.  Lo que más nos asusta es nuestra luz, no nuestra oscuridad. Nos preguntamos : quién soy yo para ser brillante, atractivo, talentoso y fabuloso ? En realidad : que no eres para no serlo? Eres un niño de la Vida. El disminuirse no le sirve al mundo. No hay nada sabio en encogerse para que los demás no se sientan inseguros alrededor de nosotros. Estamos predestinados a brillar, como los niños lo hacen. Nacimos para dejar que la Vida se manifesté tras nosotros. No existe solo en algunos, sino que existe en cada uno de nosotros. Y cuando dejamos que nuestra luz brille, inconscientemente permitimos a los otros hacer lo mismo. Al liberarnos de nuestros propios miedos, nuestra presencia automáticamente libera a otros.

© 2014, Chloé Keric-Eli. Tous droits réservés pour tous pays.

Je suis comme je suis !

I am what I am de Gloria Gaynor (1983)

Il parait que la musique adoucit les mœurs, pour moi, elle transmet surtout des émotions, des messages, de l’énergie et du dynamisme qui nous rendent vitalité et sourire !

[It takes a lifetime to become the best that we can be
We have not the time or the right to judge each other
It’s one life and there’s no return and no deposit
One life so make sure you like what’s in your closet]

[Il faut une vie entière pour devenir le meilleur de ce que nous pouvons être
Nous n’avons ni le temps, ni le droit de se juger les uns les autres
On n’a qu’une seule vie, sans retour en arrière ni remboursement
Une seule vie, donc faites en sorte d’apprécier ce qu’il y a dans votre placard]

I am what I am, I am my own special creation
So come take a look, give me the hook or the ovation
It’s my world that I want to have a little pride, my world
And it’s not a place I have to hide in
Life’s not worth a dam till I can say : I am what I am !

Je suis comme je suis, je suis ma propre création spéciale
Alors, viens jeter un coup d’œil, hue-moi ou fais-moi une ovation
C’est mon univers, dont je veux retirer un peu de fierté, mon univers
Et ce n’est pas un endroit où je dois me cacher
La vie ne vaut rien tant que tu ne peux pas dire : je suis comme je suis !

I am what I am, I don’t want praise, I don’t want pity
I bang my own drum, some think it’s noise, I think it’s pretty
And so what if I love each sparkle and each bangle
Why not see things from a different angle
Your life is a sham till you can shout out : I am what I am !

Je suis comme je suis, je ne veux pas d’éloge, je ne veux pas de compassion
Je bats mon propre tambour, certains pensent que c’est du bruit, moi je trouve ça joli
Et qu’est-ce que ça peut faire que j‘aime tout ce qui brille et tous les bracelets
Pourquoi ne pas voir les choses sous un autre angle
Ta vie est une imposture tant que tu ne peux pas crier haut et fort : je suis comme je suis !

I am what I am, And what I am needs no excuses
I deal my own deck, sometimes the aces sometimes the deuces
It’s one life and there’s no return and no deposit
One life so it’s time to open up your closet
Life’s not worth a dam till you can shout out : I am what I am !

Je suis comme je suis, et ce que je suis n’a pas besoin d’excuses
Je fais ma propre donne, tantôt des as, tantôt des deux
On n’a qu’une seule vie, sans retour en arrière ni remboursement
Une seule vie, donc il est temps d’ouvrir ton placard
La vie ne vaut rien tant que tu ne peux crier haut et fort : je suis comme je suis !

I am I am I am good
I am I am I am strong
I am I am I am worthy
I am I am I belong

Je suis, je suis, je suis bien
Je suis, je suis, je suis forte
Je suis, je suis, je suis digne
Je suis, je suis, à ma place

I am I am I am useful
I am I am I am true
I am I am somebody
I am as good as you

Je suis, je suis, je suis utile
Je suis, je suis, je suis vraie
Je suis, je suis, quelqu’un
Je vaux autant que toi

Yes, I am

Oui, j’existe

© 2014, Chloé Keric-Eli. Tous droits réservés pour tous pays.